Pas de produits dans le panier.

Pitigaia

  /  Entreprendre autrement   /  La naissance de Pitigaïa

La naissance de Pitigaïa

Pour commencer, moi c’est Ravahiti. Je suis « assistante marketing et communication »
(c’est juste l’intitulé du poste mais je fais d’autres choses) de cette douce marque qui vient de
voir le jour le 07 septembre 2020 ! Le même jour je signe mon contrat de travail
au sein même de l’entreprise, et quelle joie. 

Aujourd’hui, c’est donc moi qui ouvre le bal en vous écrivant ce premier article de blog.
J’ai cette joie immense de le faire. Mais il est possible que les prochains vous soient livrés par Aline ou Céline,
les co-fondatrices de Pitigaïa. 

Au moment où l’on travaillait à la création de Pitigaïa, en mars 2020, je suis pleine de rêve. 

Je ne suis que stagiaire et je n’imagine pas avoir la chance de continuer à faire partie de cette histoire,
de cette marque après mes études en marketing.
Maintenant, je suis salariée et associée ! 

Entourée d’Aline et de Céline, j’apprends les dessous de la puériculture et plus précisément de l’éco-puériculture.
Je découvre la couture, les compositions, le « greenwashing » et tellement de choses. 

Je découvre un univers fascinant qui me passionne.  

Là où tout a commencé !

Qui dit nouvelle marque, dit nom et logo. Toutes les trois, on se lance alors dans un hold-up,
pour nous aider à y voir plus clair et faire ressortir des idées.
Un hold-up, vous me direz, c’est quoi encore que cela ! 

Rien de trop effrayant, je vous rassure. 

Il s’agit plus précisément d’un hold-up naming. Plusieurs personnes s’inscrivent à un atelier
permettant à l’entrepreneur de créer son futur nom ! 

Nous choisissons Pitigaïa

« Piti » signifie « deux » en tahitien, en référence à la genèse du projet, né de l’association d’Aline et Céline.
Le mot « Gaïa » lui, trouve ses origines dans la mythologie grecque.
La Déesse Mère, la Déesse de la Terre. 

Je suis fière, fière de notre nouveau nom qui porte en lui mes origines tahitiennes et qui reflète 
les valeurs qu’Aline et Céline souhaitent transmettre. 

Après le nom, le logo, mais la crise sanitaire s’invite à la fête… (et les enfants aussi) … 

Nous nous posons des questions, nous perdons parfois espoir.
Mais à 3 il nous en faut bien plus pour lâcher l’affaire ! 

Les galères, nous en avons connu plus d’une, mais, comme j’aime le dire :
« S’il n’y a pas de solution c’est que ce n’est pas un problème ! »
Alors, à chaque souci sa solution, et nous repartons.

Nous avons besoin d’un regard extérieur pour avancer et trouver ces fameuses solutions. 

Alors, nous nous entourons d’autres professionnels engagés. 

D’abord, d’une (super) coach en communication. 
Puis, d’une autre douce personnalité pour m’apprendre les ficelles du métier decommunity manager. 
Et, d’une facilitatrice en stratégie d’entreprise RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Pour démarrer, nous sommes pas mal ! 

Vient la fin du confinement et la joie de se retrouver. Le logo est peaufiné. 
Aline et Céline se lancent dans la création de la 1re collection.
Des images, des maquettes et beaucoup d’imagination… 

L’aventure continue !


Nous voilà le 25 août dans le fablab de notre designer artistique, nos premiers prototypes sous les yeux,
et beaucoup d’émotion. 

Le chemin jusqu’au lancement est encore long (et les surprises au rendez-vous). 

Il nous faut maintenant commander la matière première, mais nous nous rendons vite compte
que nos fournisseurs ne sont pas aptes à répondre à nos besoins,
dû à la crise sanitaire que nous traversant actuellement.  


Alors, Aline s’active et finit par trouver tout ce dont Pitigaïa a besoin : un fournisseur français de tissu en coton bio,
du fil bio et de belles étiquettes (bio)

Je ne vous cache même pas la difficulté à trouver un imprimeur labélisé GOTS,
mais une fois encore la volonté d’offrir des produits sains à nos tout-petits est plus forte que tout. 

À côté de la confection de nos articles de puériculture, nous décidons d’utiliser nos réseaux sociaux
pour vous apporter notre expertise. Et là, c’est mon boulot !
L’objectif : vous donnez le pouvoir grâce au savoir, et surtout vous donner la possibilité de
consommer en toute connaissance de cause. 

Nous avons à cœur de sensibiliser notre communauté, face à la préservation des 1000 premiers jours de la vie du tout-petit.
Aline, Céline ou moi-même vous détaillerons tout sur ce concept dans les prochains articles de Pitigaïa.
Nous souhaitons vraiment préserver leur environnement en proposant nos articles en coton bio

C’est le moment de décider comment lancer Pitigaïa. Nous faisons le choix d’une campagne de
financement participatif, que vous avez peut-être suivie et soutenue. 

Encore des doutes, des questionnements, des soucis de familles mais toujours ce désir de faire mieux. 

C’est parti ! La découpe des articles débute et le premier circuit de création commence.
Avec les filles, nous récupérons chaque pièce à la découpe.
Céline s’occupe de les compter une à une (je vous évite les détails #soupire).
C’est l’heure pour les chantiers d’insertion de passer à l’action.

Et nous voilà, le 05 novembre 2020 à vous écrire et vous raconter cette longue route qui en valait tellement la peine. 

Ne manquez pas la suite de l’aventure ! Si le projet vous passionne, rejoignez-nous, en vous abonnons à notre newsletter. 

À bientôt, 

Ravahiti

Commentaires

  • Laëtitia HUGÉ
    6 novembre 2020
    répondre

    Une très belle marque dans un très beau site pour une belle promesse. Je souhaite longue vie à Pitigaïa pour le bien être de nos tous petits. Bravo à toutes les 3 pour votre persévérance en cette période troublée.

Laisser un Commentaire